Le réseau participatif du développement durable

Le Guide du porteur de projet

L’usage d’une platefome web permet de toucher un public très large et de mobiliser autour de valeurs partagées. Néanmoins votre activité évolue dans votre écosystème et c’est au travers de vos connaissances, clients, partenaires privés et public, fournisseurs et autres riverains que vous trouverez la plus forte résonance pour votre projet !

Cartographiez les groupes auprès desquels vous souhaitez communiquer, identifiez les moyens qui vous permettront d’établir une relation avec eux et déduisez-en les actions à mettre en œuvre :

  • Préparation d’une stratégie ciblée :
    • Demandez vous quels sont les groupes d’individus susceptibles de vous soutenir ? Qui a intérêt à voir votre initiative aboutir ? Qui seront vos clients demain?
    • Lorsque vous avez identifié le ou les groupes de contributeurs potentiels, demandez-vous de quelle manière vous pouvez établir une relation avec eux. Si votre stratégie est plutôt « terrain » prenez contact avec les institutions locales (municipalités, associations, presse locale). Au contraire si vous visez un groupe social bien précis (amateurs de vin, promoteur de la permaculture, etc…) identifiez sur les réseaux sociaux quels sont les lieux de convergences de ces intérêts et prenez contact directement avec les leader d’opinion qui animent ces communautés.
  • Mobilisation rapide de votre premier cercle :
    • Une fois le projet mis en ligne, diffusez-le auprès de vos proches à travers votre page Facebook, l’envoi de mail ou de messages (Whatsapp). Comme nous l’avons déjà évoqué ce sont eux qui amorceront votre campagne et diffuseront autour d’eux.
  • Mobilisation de votre second cercle :
    • Vos premières contributions constituent un gage de crédibilité qui vous sera indispensable lorsque vous allez vous adresser aux membres de votre second cercle. Rencontrez les personnes qui comme vous contribuent au dynamisme d’un territoire.
  • Mobilisation de votre troisième cercle :
    • C’est l’ouverture, sortir des sentiers battus et s’adresser à un public qui vous est peu familier. Faire preuve d’originalité, ce que l’on appelle « faire le buzz ».
    • Retenir l’attention des internautes en leur offrant une expérience originale : leur apprendre quelque chose de manière ludique, leur enseigner des techniques qu’ils peuvent reproduire chez eux.
  • Notre conviction :
    • Si nous avons souhaité mettre en place une plate forme web c’est que ce media s’impose de lui même comme un outil fantastique pour agir autour de projets partagés. Cependant un outil ou un moyen n’a jamais constitué une fin en soi, c’est pourquoi nous vous encourageons à rencontrer vos contributeurs. Rien ne peut remplacer la richesse des interactions humaines.
    • Le conseil de La Graine : Faites appel à la Ruche (production participative), ouvrez les portes de vos locaux, faites partager votre quotidien et nouez des relations privilégiées avec vos soutiens.
  • Nos avertissements :
    • Seul, votre projet ne pourra pas avancer, pour autant il faut savoir mesurer vos attentes vis à vis de ses interlocuteurs. Veillez donc à ne pas vous montrer trop intrusif dans vos sollicitations.
    • Méfiez vous du démarchage dont vous pourriez faire l’objet. En effet la notoriété revêt de multiples faces et vous ne serez jamais à l’abri de démarchage indésirable.

 

Vous comprendrez que vous êtes le principal moteur de votre succès, pour toucher une diversité de contributions il vous faudra savoir «  jongler entre la vraie vie et le on-line »

N’oubliez pas que vous n’êtes pas seul, votre équipier La Graine suit personnellement votre campagne.

Pour profitez pleinement de la navigation pensez à mettre à jour votre navigateur web

Merci de procéder à la mise à jour